Il existe des milliers de villes dans le monde entier. Dans l’Union Européenne, on ne dénombre pas moins de 456 villes de + de 100 000 habitants. Avec les vols « low-cost », les auberges de jeunesse et gîtes ou les packs « weekend prolongé », le city break (ou court séjour) s’est démocratisé et est depuis quelques années très en vogue. Il permet de casser la routine quotidienne et de découvrir une ville sur une courte période.

Le city break est un court séjour et donc idéalement vous voulez optimiser votre temps sur place.

Voici donc 10 astuces pour préparer (et économiser) son city-break:

 

Basse saison

Partir hors saison est souvent une bonne idée : moins de monde et vols et hôtels moins chers. Après l’été, l’automne est souvent une saison privilégiée pour les city-breakers. Il s’agit là de voir la ville sous un autre jour. Si la ville choisie est entourée de forets ou de parcs, s’il y a beaucoup de sculptures et fontaines, la lumière automnale et la tombée des feuilles rouges donnent un tout autre aspect à la ville.

Il y a également un côté très romantique à partir pendant l’automne/hiver (avis aux couples). Un chocolat chaud à Genève ou visiter Tallin sous la neige peut être très romantique. Également, automne ne rime pas toujours avec froid. Par exemple en octobre, vous aurez des températures moyennes de 18 degrés à Athènes ou 21 degrés à La Valette (Malte) !

Hôtels

Lors de vos recherches essayez de prendre un hôtel légèrement excentré. Les hôtels hors du centre-ville sont généralement beaucoup moins chers et beaucoup sont encore très bien desservis par les transports publics.

Restaurants

Pour les restaurants, faites vos recherches également avant de partir. Essayez de trouver des restaurants dans lesquels vont les locaux, souvent moins chers et de meilleure qualité. Surtout si vous souffrez d’allergies alimentaires ou si vous avez un régime alimentaire particulier (végétarien, etc.), faites une liste des restaurants dans lesquels vous êtes sûrs de pouvoir trouver quelque chose à vos goûts.

Regardez sur des sites comme Tripadvisor ou des blogs d’expatriés dans votre langue pour vous donner une idée et avoir des avis.

Visites

Réservez vos billets en ligne = gain de temps et parfois même d’argent ! En effet certains musées et autres attractions ont parfois des offres en ligne. Regardez également pour des pass journées. À Rome, par exemple, vous pouvez acheter un pass 3 jours qui vous permet de rentrer dans 2 musées/exhibitions et utiliser les transports en commun. De même, certains lieux se visitent uniquement sous réservation donc vérifiez bien !

Un autre moyen de visiter est d’utiliser les bus touristiques. Vous pouvez descendre comme vous le souhaitez et visiter le musée alentour puis reprendre le bus. L’autre avantage c’est que certains bus font des offres 2 jours ce qui vous permet de vous déplacer facilement.

Transports

Il est parfois préférable de vérifier sur internet pour des offres sur les transports (carte de voyage) et de planifier votre trajet aéroport/hôtel en avance. Parfois, l’utilisation de taxis s’avère être la solution la moins chère.

En dehors de la ville

N’hésitez pas à regarder pour visiter en dehors de la ville. Il y a souvent des petits villages pleins de charme ou des musées liés à des faits historiques.

Par exemple, près d’Amsterdam vous trouverez le parc national de Hoge Veluwe qui s’étend sur 5400 hectares et dans lequel vous pouvez vous promener en vélo. Vous trouverez ici quelques idées autour de 4 capitales européennes (Amsterdam, Madrid, Berlin et Paris).

Monnaie

Si vous vous déplacez en zone Euro, pas de souci de ce côté. Vérifiez tout de même que vous pouvez retirer de l’argent à l’étranger (ca évite les surprises une fois sur place si la carte est refusée). Si vous vous déplacez hors zone Euro, comme Londres ou Istanbul, renseignez-vous avant auprès de votre banque pour les taux de change. Il est parfois moins cher de commander la devise avant de partir que de retirer de l’argent une fois sur place. Aussi, il est préférable de faire un gros retrait d’un coup que plusieurs petits.

Se lever tôt

Plusieurs raisons pour se lever tôt

  • Vous éviterez la foule
  • Certains musées et exhibitions ferment l’après midi

Aussi, faîtes un plan des visites en avance que vous souhaitez effectuer. Certains musées prennent plus longtemps à visiter que d’autres donc si un musée a une moyenne de 3h de visite et que vous y allez à 17h avec une fermeture à 18h, vous n’allez pas pouvoir tout voir et parfois même serez refusé d’entrer.

Visites et guides gratuits (ou presque)

Un autre moyen de visiter la ville à moindre coût est de regarder sur internet pour trouver des guides. Ces guides sont souvent des étudiants en Histoire ou Tourisme qui pour se faire un peu d’argent de poche ou parfois juste pour le plaisir, organisent des visites insolites dans leur ville.

Généralement les guides font des groupes par langues. Un bon moyen de visiter une ville autrement.

Les locaux

Si en plus de visiter vous souhaitez apprendre quelques mots de la langue et/ou de vivre comme une personne locale, dormir chez l’habitant peut être une bonne solution. Regardez sur internet pour du couch surfing.

 

En conclusion, planifier est le mot clé pour un city break réussi.

Bon voyage !